Même si le Statut des Travailleurs permet, en cas d’absence au travail, de mettre fin au contrat de travail, les juges analysent au cas par cas les circonstances qui peuvent être constitutives d’un motif de licenciement. Dans plusieurs arrêts, les tribunaux ont rejeté le licenciement des employés qui étaient absents pour des motifs très diverses. Il faut l’étudier au cas par cas.

TSJ Madrid

Le Tribunal Supérieur de Justice (TSJ) du Pays Basque a rendu un arrêt dans lequel il énonce que l’absence prolongée au poste de travail n’équivaut pas de manière automatique à une extinction du contrat de travail pour démission.

Pour sa part, le TSJ de Madrid considéra inadmissible le licenciement disciplinaire d’un employé d’une mairie qui été absent très régulièrement de son poste de travail. La mairie alléguait que l’employé avait apporté des attestations médicales qui justifiaient ses absences au lieu de bulletins de santé officiaux.

 

Le Journal Juridique,  Toute l’information juridique en Espagne

Hacer Comentario

Su dirección de correo electrónico no será publicada.