Les immigrants, dans une situation irrégulière, ne peuvent pas seulement être emprisonnés pour être illégalement rentré dans un territoire de l’Union.

immigrants actualites espagne

Dans une sentence du 7 juin 2016, le Tribunal de Justice de l’Union Européenne (TJUE) a concrétisé le concept de « immigrant dans une situation irrégulière » qui apparaît dans le comité directeur de 2008, qui règle la procédure pour retourner à ses pays, en incluant dans cette notion les immigrants qui sont illégalement entrés dans un Etat membre. Par conséquent, ceux-ci ne peuvent pas être soumis à une prison et à un internement par l’unique fait d’être entré d’une manière illégale dans un Etat membre, avant que la procédure ne se fût appliquée.
Ainsi, le TJUE s’oppose à toute réglementation d’un Etat membre qui procéderait à une peine de prison pour la situation irrégulière d’un ressortissant d’un pays non appartenant à l’UE quand il n’a pas fini la procédure prévu par le comité directeur de 2008.

 

Le Journal Juridique,

Toute l’actualité juridique et judiciaire en Espagne

Hacer Comentario

Su dirección de correo electrónico no será publicada.