Dans une sentence du 19 octobre 2016, en séance plénière la « Sala Primera del Tribunal Supremo » (Tribunal civil de l’équivalent de la cour de cassation), ce Tribunal déclare que le partenaire pacsé de la personne désignée héritière peut être témoin compétent d’un testament en accord avec les articles 682 et 697 du Code Civil espagnol (ces articles déterminent l’aptitude comme témoin, entre autres parents, du conjoint de la personne désignée comme héritière), il n’est pas possible de faire de ces articles une interprétation élargissant les formalités requises pour un testament au partenaire sentimental.

Testament en Espagne

Deux raisons ont poussé le « Tribunal Supremo » à déclarer compétent le partenaire pacsé de la personne désignée héritière : en premier lieu le législateur ne s’est pas prononcé de manière concluante sur l’équivalence des couples pacsés et mariés à tous les effets ; en deuxième lieu, le principe de favor testamenti est applicable, donnant la priorité à l’authenticité de la déclaration du testament sur la rigidité ou sacralisation des validités formelles.

Le Journal Juridique,  Toute l’information juridique en Espagne

Artículos Relacionados

Hacer Comentario

Su dirección de correo electrónico no será publicada.